Logo de la Web-série - La Route d'Orion

Prendre le large et quitter terre. La mer dans le pupilles pendant 1800 miles. Un temps pour penser au monde, pour regarder avec recul la terre, pour se retrouver, face aux éléments.

LE PROJET



Depuis le développement de la plaisance au XIXe siècle, l’homme n’a cessé de prendre le large. De la plus petite embarcation au plus grand HLM. Aujourd’hui l’esprit marin c’est installé culturellement par des chansons célèbres, des défis sportifs, des expressions verbales ou encore par de grands noms comme Tabarly, Kersauson, Moitessier pour ne citer qu’eux. Mais la mer est souvent vue du bord et le monde de la plaisance a ses coûts d’entrée...



La Route d’Orion

Faire le point, prendre un quart, vider le poisson, mouiller, regarder le soleil se lever sur l'horizon, parler du temps passé avec ce vieux pêcheur, du présent avec ce marin solitaire. Faire du pain par 10° de gite, virer de bord pour Lisbonne, passer Gibraltar... Voilà quelques-unes des images qui composent la web-série La Route d'Orion. Prendre le large et quitter terre. La mer dans les pupilles pendant 6 semaine avec dans la main gauche le bateau, dans la main droite la caméra.

Nous sommes un couple Franco-Italien (Thomas et Valeria) passionné par l'image et le voyage. Nous avons décidé de relier nos origines et nos passions en réalisant une traversée à la voile. De la Trinité-sur-mer en Bretagne à Cagliari en Sardaigne. 1800 miles (3500km) à la rencontre de l'océan, de la mer. Un temps pour penser au monde, pour regarder avec recul la terre, pour se retrouver "être", face au éléments.

Après www.AuCoeurdeFrance.fr, un nouvelle web-série plein de vie quittant le plancher des vaches.

Le Bateau

C’est un prêt de mon père, un Chassiron Gt des chantiers Richard à Marenne. Le bateau fait 11m50 de longueur, 3m60 la largeur, 1m80 de tirant d’eau, 100m2 de voiles, génois, trinquette, spi, pour l’avant et grand-voile et artimon pour l’arrière. Une coque en polyester un pont en teck et un intérieur en acajou, winch et manche à air en bronze. Le bateau pèse 10 tonnes avec 200 litres de carburant, 350 litres d’eau, une vraie table à carte comme diraient les anciens. Un moteur Volvo Penta de 60 Chevaux pousse le tout avec un confort à bord rustique et dans la tradition. Depuis 1996 dans la famille, j’ai grandi dessus. Voyage en Bretagne, en Angleterre, en Irlande. Une adolescence construite sur le projet de partir faire le tour du monde qui n’a jamais vu le jour, mais qui a laissé des traces.

Niveau entretien le bateau nécessite avant le départ un vrai état des lieux. Gréements, électricité, moteurs, étanchéité du bois, vernis. Installation d’une antenne pour capter internet, d’une girouette et d’un nettoyage en profondeur. Des étapes à suivre pendant la préparation.

Un Bateau marin qui a déjà traversé plusieurs fois l’Atlantique avec son ancien propriétaire et qui sera vous séduire par ces lignes tendres, son aspect authentique et les matériaux qui le composent.

L’itinéraire

Au départ de la Trinité sur Mer, cœur du Morbihan Breton, nous mettrons le cap sur la Corogne, 3 à 4 jours de haute mer, loin des côtes. S’en suivra la Péninsule Ibérique, ses ports thoniers, ces mouillages, Porto, Lisbonne, ... Le détroit de Gibraltar, les iles Baléares et enfin la Sardaigne Sud. 1800 miles environs, 3500km, 2h30 d'avion. 1 mois et demi de navigation selon le vent. Le temps de prendre le pied marin, même si les effets du mal de mer ne devraient pas se faire sentir à terre !

Une navigation en mer se réalisant avant tout avec les éléments, vent, courant et vagues changeront sûrement le planning. Vous retrouverez sur internet la position du bateau et pour chaque escale un résumé en image.

Équipage

Thomas Granovsky
Originaire de Paris, je serai le Capitaine. Connaissant les moindres recoins du bord après 20ans de souvenir, j’assurerai la sécurité, le bon déroulement de la navigation et la réalisation de la web-série. Me définissant comme artisan de l’image, mon champ de travail s’établit entre graphisme, photographie et film documentaire. Ma première réalisation : www.aucoeurdefrance.fr Tgranovsky.com

Valeria Pili
Née en Sardaigne, Seconde sur le bateau et première assistante pour la web-série. J’ai appris le français par amour et aujourd’hui c’est un nouveau vocabulaire. Poulie, guindeau, risée et coulisseau n’ont pas été abordés dans les cours. Novice en voile mais entouré par elle dès ma naissance, ma passion s’est développée pour le monde sous-marin et la beauté des vagues. Ma dernière plongé, l’ile de Malpelo dans le Pacifique. www.Valeriapili.com


Écriture, Réalisation,
Photographie, Édition, Graphisme : Valeria Pili & Thomas Granovsky


Facebook - laroutedorion
Instagram - laroutedorion
Twitter - laroutedorion
Vhf: Canal 82
(La Route d’Orion) - ORION III

Nous écrire !